Programme, vidéos, photos 2010

« Livres des mondes juifs et Diasporas en dialogue »
Les samedi 23 et dimanche 24 janvier 2010 Hôtel Lutétia, Paris


En seulement trois ans, les Rencontres « Livres des mondes juifs et Diasporas  en dialogue » s’installent comme un rendez-vous annuel fort et très attendu.La 3ème édition des Rencontres, qui s’est déroulée les samedi 23 et dimanche 24 janvier 2010 à l’Hôtel Lutétia, Paris 6ème  sous le thème « Le Passé au présent », a connu un succès encore plus vif qu’en 2008 et 2009. Créées sous le signe de la pluralité des pensées et des traditions juives, avec une forte volonté d’ouverture envers d’autres cultures, les Rencontres attirent tous les ans un public juif et non-juif passionné par les débats d’idées.
Comme en 2009, les chiffres de fréquentation sont parlants: plus de 2.000 entrées ont été enregistrées pour les sept rencontres qui se sont déroulées dans une salle de 340 places qui ne désemplissait pas.  Les participations aux frais modestes et inchangées depuis trois ans (billet forfaitaire de 8 euros le samedi pour 2 rencontres; 10 euros le dimanche pour 5 rencontres, réduction étudiant -2 euros), reflètent le souci des organisateurs de permettre l’accès à des échanges culturels de très haut niveau au plus grand nombre. En 2010, une progression a été enregistrée en termes de nombre de billets vendus (+10%), indiquant une rotation accrue du public au cours du weekend. La vente des livres des intervenants a progressé de 28 %.
Reconnues depuis trois ans pour la grande qualité de leur programmation, les Rencontres  ont bénéficié cette année d’une couverture médiatique plus large. Des annonces rédactionnelles (France Culture,  L’Histoire, Le Nouvel Observateur, Le Monde, Books …), des mailings  électroniques auprès d’environ 4.000 personnes, des rédactionnels sur des sites internet culturels comme Nonfiction.fr, BiblioObs.fr…, ont  attiré ainsi un public plus diversifié et plus jeune.
En ouverture des Rencontres, une table ronde “Minorités et Citoyenneté en France” a offert de brillants regards croisés sur les conditions musulmane, noire et juive en France avec l’essayiste Ghaleb Bencheikh, l’historien Pap Ndiaye, et les sociologues Chantal Bordes-Benayoun et Dominique Schnapper. Il ne restait pas une seule chaise libre ensuite pour écouter l’Israélien Amos Oz, romancier, essayiste et militant de la paix au Proche Orient, dont l’humour et la sagesse ont hypnotisé le public.
Malgré l’annulation de dernière minute de Yannick Haenel, suite à une vive polémique  visant son roman Jan Karski, la salle était comble le dimanche matin pour les historiens  Annette Wieviorka et Jean-Charles Szurek, dont les interventions sur “Les Juifs et Polonais devant l’Histoire” ont provoqué une profusion de questions de la part du public.  Le débat sur les frontières entre la fiction et l’histoire, suscité par la polémique autour de Jan Karski, s’est introduit tout naturellement dans l’excellente rencontre « Ceux qui nous hantent »,  avec  Alain Blottière, Fabrice Humbert et Thierry Hesse, trois romanciers dont la fiction s’est également inspirée de l’Histoire.  En clôture de la rencontre, Michèle Tauber a, encore cette année, ému le public par des chants en français, russe et yiddish en lien avec ces romans.
Les changements de registre se sont succédés le dimanche après-midi avec l’économiste Daniel Cohen  et son éblouissant exposé sur les défis de la mondialisation et les leçons à tirer du passé, suivi d’un dialogue très apprécié entre trois spécialistes de Rome et de la Judée, Mireille Hadas-Lebel, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur.  En clôture des journées, Alain Finkielkraut, devant une salle comble, a rendu hommage aux pouvoirs de la littérature  et à sa capacité à déchiffrer le monde.

Vidéos des rencontres 2010 en ligne 

Minorités et citoyenneté en France, avec Ghaleb Bencheikh, Chantal Bordes-Benayoun, Pap Ndiaye, Dominique Schnapper; séance animée par Nadine Vasseur.
Amos Oz, l’écrivain et le militant, avec Amoz Oz ; interprète : Michel Zlotowski
séance animée par Manuel Carcassonne.
Juifs et Polonais devant l’Histoire, avec Jean-Charles Szurek et Annette Wieviorka
séance animée par Izio Rosenman.
Ceux qui nous hantent, avec Alain Blottière, Thierry Hesse et Fabrice Humbert; séance animée par Anny Dayan Rosenman; chants interprétés par Michèle Tauber.
A l’heure de la mondialisation, avec Daniel Cohen; séance animée par Sandrine Treiner.
Rome et la Judée, avec Mireille Hadas-Lebel, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur; séance animée par Jacques Munier.
La littérature au coeur, avec Alain Finkielkraut; séance animée par Claude Arnaud.
 

Photos 2010

 
Séance d’ouverture des Rencontres « Minorités et citoyenneté en France » avec Ghaleb Bencheikh, Pap Ndiaye, Dominique Schnapper et Chantal Bordes-Benayoun. Modératrice : Nadine Vasseur.

Pap Ndiaye

« Amos Oz, l’écrivain et le militant » avec Amos Oz, Manuel Carcassonne (modérateur) et Michel Zlotowski (interprète)
“L’universel, c’est le local moins les murs.”Retour

Manuel Carcassonne présente l’œuvre d’Amos Oz

Amos Oz

« Juifs et Polonais devant l’Histoire » avec Charles Szurek et Annette Wieviorka.
Modérateur : Izio Rosenman.

« Ceux qui nous hantent » avec Alain Blottière, Thierry Hesse et Fabrice Humbert.
Modératrice : Anny Dayan Rosenman.

Fabrice Humbert

« A l‘heure de la mondialisation » avec Daniel Cohen

« Rome et la Judée » avec Mireille Hadas-Lebel, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur.
Modérateur : Jacques Munier.

« La littérature au cœur » avec Alain Finkielkraut.

Alain Finkielkraut dédicace ses livresCopyright BALTEL/SIPA PRESS
Reportage complet disponible à l’agence SIPA PRESS +33 1 47 43 47 43